Coco Gauff : naissance d’une nouvelle star

La demi-finaliste des Petits As 2018 a impressionné la planète entière.

Lors de Wimbledon 2019, une joueuse a reçu plus d’ovations que les autres : Coco Gauff. La jeune Américaine de 15 ans n’a pas seulement impressionné les fans de tennis mais le monde entier. Il est rare de voir une aussi jeune joueuse atteindre les 8eme de finale d’un tournoi du Grand Chelem. Zoom sur le nouveau phénomène du tennis mondial.

Gauff est une travailleuse acharnée qui connaît bien ses objectifs. Née en Floride, elle s’entraine dans des académies prestigieuses depuis son enfance. C’est là qu’elle a travaillé son style de jeu en étudiant les meilleures joueuses des États-Unis et du monde entier.  En 2017, elle atteint les demi-finales des Petits As. Neuf mois plus tard, Cori, dit Coco, atteint la finale de l’US Open junior. Cette année, elle débute dans le grand tableau à Wimbledon et se fraye une place parmi l’élite mondiale.  L’Américaine est sortie des qualifications et s’offre une place dans le tableau final. En quelques jours, elle élimine successivement Venus Williams, Magdalena Rybarikova et Polona Hercog et accède ainsi à la deuxième semaine du tournoi.  Seule Simona Halep, future vainqueur du tournoi, a pu arrêter l’Américaine.

Coco doit encore terminer son année scolaire. Ensuite, elle pourra se concentrer sur sa participation à l’US Open. En effet, malgré des résultats impressionnants et un calendrier de tournois chargé, la jeune adolescente n’a pas abandonné ses études. La veille de son premier match à Wimbledon, elle a passer faire un examen de sciences, comme n’importe quelle étudiante de son âge.

Depuis le début des années 2010, on remarque qu’il est extrêmement difficile pour les jeunes juniors de s’imposer face aux joueuses du top 100 mondial. Les joueuses jouent de plus en plus longtemps et conservent une condition physique de très haut niveau à un age plus avancé. Coco n’en a cure de la logique et inscrit son nom dans la lignée des grandes championnes arrivées très tôt au plus haut niveau : Martina Hingis, Serena Williams, Maria Sharapova… On lui souhaite la même carrière. Pas de doute, vous n’avez pas fini d’entendre parler d’elle.
Menu