YELENA LABAT A SOIF DE REVANCHE

Publiée le 21/01/2016
La jeune Bigourdane jouera en 3ème rotation du jour.

Après un week-end tennis avec ses « copines », de Midi-Pyrénées, Yéléna Labat a retrouvé, mardi soir, le court n°8 du Parc des expositions pour un dernier entraînement, en compagnie de son père et de son entraîneur Pascal Ragonnet. Hier, en milieu d’après-midi, la jeune pensionnaire de l’UAT, s’est entraînée dans le hall n°1 du Parc des expositions, histoire de reprendre quelques marques.

Défaite l’an passé au premier tour des préqualifications nationales, sur un sévère 6-0, 6-1, Yéléna Labat se présentera aujourd’hui sur le court n°1 du Mondial tarbais avec un tout autre visage et l’envie  » de perfer » pour ce premier tour. Et ce sera en troisième rotation du jour, sur le même court n°1 qui aura vu l’autre Bigourdan, Damien Nogué, ouvrir les débats, que la jeune pensionnaire de l’UAT tennis devra en découdre.

Là « pour perfer »

« Je vais rentrer sur le terrain pour tenter de perfer, mais surtout en me disant qu’il faudra m’accrocher jusqu’au bout », lâchait timidement la championne départementale, actuellement 5/6 au  classement FFT.

Elle retrouvera, face à elle, Naïa Guitton, une jeune joueuse venue des Pays de Loire, classée 15, qu’il faudra affronter dans l’espoir de disputer un second match (en sixième rotation du jour) et ainsi aller voir plus loin sur le courts du Parc des expositions.

Peut-être pas la plus difficile des oppositions pour démarrer mais il faudra que Yéléna Labat se méfie, joue d’entrée son meileur tennis, et surtout reste concentrée de bout en bout. Car sur ce court n°1, qui devrait être acquis à sa cause, il devrait y avoir beaucoup de bruit chez les suporters de l’UAT toujours bien présents sur l’événement, histoire de pousser leur petite protégée un peu plus loin, au pays des Petits As… Et cela se passera sur les coups de midi, sur le court n°1 !

J.-P.L. – La Nouvelle République des Pyrénées – Edition du 21.01.2016

Photio Ch. Jarno : « Sortie au premier tour l’an passé, Yéléna Labat espère bien voir plus loin cette année ».

Menu