LA FUTRE CREME DU TENNIS ARRIVE A TARBES

Publiée le 18/01/2016
34ème édition des Petits As. Présentation du mondial 12-14 ans qui débute ce jeudi.

Fin janvier est synonyme d’Open d’Australie pour la planète tennis. Mais la petite ballle jaune rebondit également en France, au même moment, à l’occasion du Mondial des 12-14 ans.

En cette année 2016, qui succédera à Chun-Hsin Tseng, le surprenant Taïwanais, chez les garçons ? ou encore à la Russe Anastasia Potapova chez les filles ? Pour cela cette nouvelle édition des Petits As, pour lesquels près de 500 matchs sont à venir du 21 au 31 janvier (début du tableau final le lundi 25 janvier), 45 nations seront au rendez-vous.

Dans le tableau féminin, qui échappe à la France depuis 1984, l’Ukrainienne Marta Kostyuk (âgée de 13 ans) présente les meilleures références puisqu’au moment de se présenter à Tarbes, elle affiche exactement le même parcours que la vainqueur de l’an passé. A savoir des victoires dans les deux autres tournois majeurs de la catégorie d’âge : la Eddie Herr Cup et l’Orange Bowl en Floride. Les Canadiennes Sofia Babych (8e de finaliste l’an passé à Tarbes) et Leylah Fernandez seront également à suivre de près. Tout comme la Croate Noa Krznaric, vainqueur de la Eddie Herr Cup et finaliste de l’Orange Bowl chez les 12 ans.

Morlet et Mayot meilleures chances françaises

Du côté des jeunes Françaises, la championne de France en titre des 13 ans Giulia Morlet (Ligue de Paris, classée à – 2/6) aura de sérieux arguments à faire valoir. « Cela faisait longtemps que l’on n’avait pas eu de joueuse tricolore classée négative », constate Michel Renaux, juge-arbitre historique du tournoi. Salma Djoubri, vice-championne nationale, aura aussi mot à dire.

Dans le tableau masculin, le champion de France 13 ans Harold Mayot (Lorraine, 2/6) et son vice-champion Lilian Marmousez (Picardie, 3/6), tous deux aux Petits As l’an passé (1er et 2è tour), pourraient tirer leur épingle du jeu.Le premier nommé devant, à priori, faire partie des têtes de série. N°1 au classement de Tennis Europe, le Polonais Dawid Taczala, grand gabarit et réputé gros serveur, risque d’aller loin. Idem pour le Croate Borna Devald, annoncé comme le plus doué de tous, mais au caractère jugé instable.

Valentin Marcinkowski – La Dépêche du Midi – Edition du 18/01/2016.

Photo Ch. Jarno : »Vainqueur l’an dernier, la Russe Anastasia Potapova est déjà classée 18ème mondiale chez les juniors ».

Menu